Les Verts suisses souhaitent que tous les êtres humains puissent vivre dans un environnement intact et dans des conditions décentes. C’est pourquoi nous nous engageons en faveur d’un développement durable, du maintien des ressources vitales pour tous, de la protection de l’environnement et du respect des droits humains. Notre politique se décline selon cinq critères :

Le long terme

Toute décision politique doit être soumise à une évaluation de ses effets à long terme sur les équilibres écologiques et sur l’avenir des sociétés humaines.

La qualité

La poursuite de la croissance quantitative est impossible, dans la mesure où elle est fondée sur l’exploitation accélérée des ressources non renouvelables et disponibles en quantité limitée. Dès lors, le développement économique et social de notre société doit se réaliser sur un plan qualitatif et non quantitatif.

La solidarité

La solidarité implique la prise en compte permanente des interdépendances qui lient les diverses espèces vivantes, les diverses sociétés humaines, et, à l’intérieur de ces sociétés, les groupes et les personnes entre elles.

La décentralisation

Ce critère est prioritaire quant aux structures du pouvoir. Il postule que les responsabilités doivent être attribuées au niveau le plus bas possible. L’intervention de l’Etat doit se limiter aux domaines et activités où une harmonisation est nécessaire pour sauvegarder l’intérêt général à long terme.

La diversité

La diversité des espèces vivantes constitue la richesse d’une nature qui progresse en complexité. Parallèlement, la diversité culturelle constitue la richesse de l’humanité. La protection de ces diversités suppose un combat constant contre l’exploitation aveugle de la nature et les tendances à l’uniformisation qui caractérisent la technocratie actuellement dominante dans notre société. La diversité des désirs est un élément essentiel de survie et de stabilité des sociétés. C’est un enjeu éminemment politique que d’oeuvrer à leur maintien.

En savoir plus: www.verts.ch