Votations du 24 septembre 2017 : recommandations de vote des Verts Bienne

Les Verts ont adopté les mots d’ordre pour les votations du 24 septembre 2017 comme suit.

Oui à la révision partielle du Règlement sur la gestion, le financement et l’aménagement de places de stationnement publiques

Selon le Règlement sur les places de stationnement, les émoluments de parcage doivent favoriser la mise en oeuvre du concept municipal en matière de places de stationnement et le guidage recherché du trafic. La révision partielle assure les effets incitatifs déjà recherchés jusqu’à présent, à savoir la concentration du stationnement de longue durée dans des parkings couverts et du stationnement de courte durée sur un nombre réduit de cases au centre-ville. En outre, concernant les cartes de stationnement pour pendulaires les émoluments seront adaptés régulièrement et automatiquement au prix d’un abonnement des transports publics pour trois zones. Il s’agit d’un effet incitatif visant à déplacer le trafic individuel motorisé vers les transports publics. Le règlement révisé encourage ainsi l’utilisation des transports publics !

Oui à l’octroi d’un droit de superficie et le crédit d’engagement pour l’acquisition de biens-fonds de tiers ainsi que pour les démolitions, l’assainissement des sites pollués et les fouilles archéologiques pour le Campus Biel/Bienne

Tant comme site de formation que du point de vue urbanistique ce projet revêt la plus grande importance pour la ville de Bienne. En novembre 2013 déjà, le Souverain biennois avait posé une pierre essentielle à l’édifice du projet en adoptant en votation, à 83%, la modification partielle nécessaire de la réglementation fondamentale en matière de construction dans le secteur de l’«Aire Feldschlössli». Avec l’octroi en droit de superficie au Canton de Berne, la Ville de Bienne conserve cette grande superficie de terrain très attrayante entre la gare et le lac. En effet, le terrain ne sera pas vendu, mais octroyé en droit de superficie.

Oui à l’arrêté fédéral sur la sécurité alimentaire

Pour les Verts il est très réjouissant que le nouvel article constitutionnel exige que les relations commerciales internationales soient au service du développement durable de l’agriculture et du secteur agroalimentaire. Il reprend ainsi une revendication de l’initiative verte pour des aliments équitables. En outre, le nouvel article constitutionnel accorde une importance particulière à la protection des terres agricoles et à leur rôle dans la sécurité alimentaire. Plusieurs initiatives cantonales vertes, ainsi que celle des Jeunes Verts « Stopper le mitage – pour un développement durable du milieu bâti (initiative contre le mitage) » demandent également de mieux protéger les terres agricoles.

2 x Oui à la prévoyance vieillesse 2020 (arrêté fédéral sur le financement additionnel de l’AVS par le biais d’un relèvement de la taxe sur la valeur ajoutée et Loi fédérale du 17 mars 2017 sur la réforme de la prévoyance vieillesse 2020)

Les Verts reconnaissent la nécessité de réformer notre système des retraites. Les nouvelles rentes AVS seront augmentées de façon généralisée pour la première fois depuis 40 ans. Et les personnes à temps partiels ou cumulant plusieurs jobs, souvent des femmes d’ailleurs, verront leur prévoyance professionnelle s’améliorer. Les Verts soutiennent le projet de réforme même s’il reste un compromis. La réforme comporte en effet des pilules amères – augmentation de l’âge de la retraite pour les femmes, baisse du taux de conversion de la LPP.

Renseignements :
Urs Scheuss, président, 078 795 91 83

Communiqué (pdf)