Daphné Rüfenacht démissionne du Grand Conseil

À fin septembre 2017, la députée biennoise Daphné Rüfenacht (1978) démissionnera du Grand Conseil bernois pour des raisons familiales. Le Grand Conseil perd ainsi une spécialiste reconnue dans les domaines de l’aménagement du territoire et de la protection de l’environnement. Elle s’est fait un nom bien au-delà de son parti en qualité de co-présidente de l’initiative sur les terres cultivables en obtenant des alliances fructueuses avec compétence. Son successeur, l’actuel président de la fraction des Verts biennois Christoph Grupp, entrera en fonction lors de la session de novembre.

Daphné Rüfenacht siège depuis mai 2011 au Grand Conseil où elle représente le cercle électoral de Bienne-Seeland. La géographe et politicienne expérimentée s’est rapidement fait remarquer dans les dossiers de la protection de l’environnement et de l’aménagement du territoire. Conseillère de Ville de Bienne de 2005 à 2013, elle a aussi été membre de la direction de l’entreprise Action Paysage SA où elle a travaillé dans les domaines de la protection de la nature, de la mobilité douce et de l’intégration sociale. Depuis 2014, elle est membre de la Commission des infrastructures et de l’aménagement du territoire (CIAT). Grâce à ses compétences et à ses qualités humaines, elle a réussi dans le cadre de la révision partielle de la Loi sur les constructions à y obtenir des alliances déterminantes pour la protection des terres cultivables et de l’environnement.

De 2009 à 2013, Daphné Rüfenacht a été vice-présidente des Verts du canton de Berne. Elle joua un rôle central dans l’élaboration de l’initiative pour la protection des terres cultivables que les Verts lancèrent avec le PBD et l’organisation faîtière des agriculteurs bernois. Cette initiative, dont elle co-présida le comité, fut déposée en juin 2014 avec plus de 19’500 signatures valables et un soutien inhabituellement large. Le texte exige que les terres cultivables du canton de Berne soient mieux protégées sans pour autant prétériter le développement économique. Avec diplomatie et persévérance, les éléments substantiels de l’initiative ont pu être inscrits dans la loi dans le cadre de sa révision partielle, et l’initiative a ainsi pu être retirée. La contre-proposition permet de réaliser rapidement les principaux objectifs du comité d’initiative et est un signal fort pour une mise en œuvre cohérente de la protection des terres cultivables et du paysage.

Ce printemps, Daphné Rüfenacht est devenue mère pour la seconde fois. Comme son enfant souffre d’une insuffisance rénale chronique et qu’il nécessitera beaucoup de soins ces prochaines années, elle a décidé de se retirer de la vie politique cantonale. Les Verts la remercient de son remarquable engagement. Ils souhaitent le meilleur à la jeune famille et se réjouissent que Daphné Rüfenacht, dans sa nouvelle fonction de secrétaire générale adjointe à la Direction des travaux publics, de l’énergie et de l’environnement de la Ville de Bienne, continue de s’impliquer pour le bien commun et pour l’environnement.

Christoph Grupp au Grand Conseil

L’actuel président de la fraction des Verts au parlement biennois Christoph Grupp entrera au Grand Conseil pour la session de novembre. Le premier des viennent-ensuite, Pablo Donzé, a renoncé à reprendre le mandat pour des raisons professionnelles. Christoph Grupp (1968) est biologiste et détenteur d’un bureau de communication à Bienne. Il est Conseiller de Ville des Verts au parlement biennois depuis 2009. Par ailleurs, il préside le conseil de la paroisse allemande de Bienne et est membre du comité de deux coopératives de logement et de construction biennoises. Ses domaines de prédilection sont la planification, la durabilité, le logement et la cohésion sociale. Les Verts se réjouissent d’accueillir ce nouveau député biennois.

Plus d’infos :

Daphné Rüfenacht, députée verte, Bienne, tél. 076 510 86 99

Christoph Grupp, futur député vert, Bienne, tél. 032 341 11 45

Andrea De Meuron, présidente de fraction, tél. 079 695 75 75

Communiqué (pdf)